News

La Petite PEB News Juin 2012

Nouveauté règlementaire:

En ce 01 Juin 2012, il est de bon ton de fêter la réconciliation entrela Région Bruxelloise et la Région Wallonne. Le logiciel PEB est à nouveau commun ; les deux Régions sont enfin sur le même diapason sur la méthode du calcul du K avec prise en compte des nœuds constructifs ; la méthode de calcul du risque de surchauffe en résidentiel tient également compte, dans les deux cas, de la possibilité d’ouvrir les fenêtres. Mais attention, cette petite révolution en cache une autre : En Wallonie, le niveau autorisé pour les Umax des parois est à présent bien plus stricte qu’à Bruxelles. Voyez un peu :

Pour les murs : 0.32W/m²K (-20%) – En toiture : 0.27 W/m²K (-10%) – Vitrage : 1.3W/m²K (adieux le bon vieux vitrage 1.4 !) – et châssis Uw : 2.2W/m²K (les châssis ALU peuvent à présent bien se tenir !). Mais sans le crier sur tous les toits, les valeurs par défauts de matériaux isolants ont été modifiées (+11%). Ce qui signifie que la charge de la preuve devient de plus en plus impactante sur le résultat.

Exemple : une toiture à versant : 18cm d’épaisseur avec une laine minérale (valeur par défaut) entre charpentes bois ne peut plus convenir (U= 0.32W/m²K). Sur base des nouvelles règles, seule une laine minérale avec un lambda inférieur à 0.35 et/ou une fraction de bois optimisée (<15%) pourrait passer tout juste (U=0.27W/m²K). Attention aux mauvaises surprises en fin de chantiers.

Pour le reste, nous, les spécialistes en PEB, apprécions les améliorations ergonomiques et logicielles qui permettent de visualiser le niveau E atteint sans faire des calculs savants, qui améliore la fluidité, ou qui posent les questions de manière plus compréhensibles.

CAO versus CASD

Cela fait à présent à peu près 20 ans que les ordinateurs ont pénétré l’univers des architectes, si au début on parlait de DAO – dessin assisté par ordinateur, progressivement les logiciels se sont perfectionnés pour offrir des outils d’aide à la conception, tout en dessinant : on parle alors de CAO – Conception Assistée par Ordinateur. Cette évolution est loin d’être terminée. La puissance des ordinateurs et l’évolution de la connaissance permette la mise sur le marché de logiciels fiables qui permettent de simuler en temps réel le fonctionnement d’un bâtiment, quel qu’en soit sa taille ou sa complexité. Mais à quoi servent-ils réellement ?

La PEBa introduit dans les cabinets d’architecture un logiciel de simulation thermique statique qui aide à la conception bien que certains s’en défendent. Lorsque le maître de l’ouvrage demande de s’aligner sur le niveau règlementaire, le logiciel PEB devient un outil de conception.  Pour les plus avant-gardistes, un autre logiciel statique a fait son apparition – le PHPP, permettant un calcul plus fiable des besoins de chaleurs d’un immeuble basse consommation. Cependant, tous ces outils statiques ne vous informent en rien sur le confort des occupants : les informations sont globalisées et ne tiennent pas compte des comportements, des effets d’orientations, de phénomènes ponctuels.

Plus un bâtiment est performant, plus la démarche de conception cherche à désinvestir des systèmes énergivores, plus il est indispensable de s’assurer que le confort des occupants sera maintenu toute l’année et partout. Est-il suffisant de rafraichir uniquement en ventilant la nuit ? Est-ce que tous les locaux seront refroidis d’égale manière? Le chauffage par l’air suffit-il dans tous les locaux où bien un risque de sous chauffage pourrait apparaitre par endroit ? En cas d’occupation supérieure à la norme, comment va évoluer le bâtiment, son taux d’humidité, sa température…. ? Le concept du thermos passif est-il un mythe ou sera-t-il une réalité ?

Les premiers projets passifs terminés en Belgique, on constate aujourd’hui les travers.La PMPl’a bien compris : la simulation dynamique est à présent obligatoire pour la certification tertiaire.

Aujourd’hui,la CONCEPTION ASSISTEEparla SIMULATION DYNAMIQUE(CASD) s’est considérablement démocratisée et est le seul moyen de vous assurer anticipativement que les efforts faits sur l’enveloppe ou les systèmes seront appréciés ou valables, autrement qu’en compensant par des technologies sur-dimensionnées.

ARIADE CARBONE est votre partenaire dès les premières heures de l’esquisse pour vous aider sur ce chemin et est à votre disposition dans vos démarches de recherche de confort pour des projets de toutes tailles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *