+ durableAppartementsArchitectureConcoursNewsPerformance énergétique

Concours Hornu

RENOVATION DE LOGEMENTS

/Avenue de la Corderie à Hornu


Concours non remporté qui consiste en la rénovation de 92 logements sociaux. Les travaux de rénovation envisagés étaient une opportunité de donner un nouveau visage aux bâtiments, participant ainsi à la lutte contre les préjugés liés aux logements à caractère social. La rénovation énergétique de l’édifice devait se dessiner en accord avec un embellissement général des façades et une esthétique plus contemporaine. 

Les 3 dimensions du développement durable (dimensions environnementale, sociale, économique) étaient évoquées transversalement dans tous les aspects abordés car elles constituent la base de notre démarche.

Renforcement d’appartenance au lieu:

Les immeubles, implantés sans cohérence, sans façade avant ni façade arrière, ne dialoguent aujourd’hui pas entre eux. Ils flottent sans réel ancrage dans leur environnement direct. Le projet s’attachait à améliorer l’insertion des deux immeubles dans leur environnement. Actuellement témoin de l’approche fonctionnaliste de la cité qui a prévalu après la seconde guerre mondiale ; logement de masse, en hauteur, aéré, répétitifs dans ses gabarits et ses orientations, nous avons tenté de corriger leurs monotonies et isolements.

Le projet offrait aux occupants l’occasion de mieux s’approprier leur lieu de vie pour qu’un sentiment de communauté puisse prendre vigueur. Les habitants pouvaient mieux profiter de ce que les constructeurs fonctionnalistes leur ont laissé de meilleur : un environnement aéré et vert.

En parallèle avec la nécessité d’implanter sur le site des voies d’accès pour les pompiers et 166 nouvelles places de parking, nous avions pris le parti de dégager une zone centrale, un cœur d’îlot aménagé et verdurisé, autour duquel s’orientaient et s’articulaient les quatre blocs.
Fournir un espace extérieur utile qui invite au respect et à l’interaction entre les résidents et l’environnement fût la ligne conductrice de l’élaboration de notre proposition.

Flexibilité du projet:

Le projet prônait la mixité dans la typologie des logements et propose 8 plans types différents de logements, répondant à l’assortiment souhaité par BH-P Logements de 3, 2 et 1 chambres, tout en permettant encore des modifications dans cette répartition en proposant un appartement de 4 chambres.

Composition de façade:

La démarche tentait de se démarquer de l’approche uniformisatrice qui a prévalu dans la conception de l’immeuble. Plutôt que le conformisme et l’alignement, le parti visait à développer la diversité. L’agencement des volumes bâtis, traités avec sobriété et retenue, en relation avec le traitement des abords constituait l’élément essentiel de la composition.
Il ne s’agissaiy pas de faire table rase du passé. Au contraire, la modénature existante, régulière mais complexe, était mise en valeur par l’épuration de la façade. La suppression d’une partie des éléments saillants en béton (garde-corps et balcons), permettait de clarifier et magnifier la composition existante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *